• Livre et écriture,

Jardins d’Allemagne Transferts, théories, imaginaires

Sous la direction de Hildegard Haberl et Anne-Marie Pailhès

Publié le 9 avril 2014 Mis à jour le 5 mai 2017

2014 - LITTÉRATURES ÉTRANGÈRES – SÉRIE « ÉTUDES GERMANIQUES » Dirigée par Céline Trautmann-Waller - ÉDITIONS HONORÉ CHAMPION

En Allemagne comme en France, le jardin suscite depuis plusieurs années un regain d’intérêt auprès du grand public et de la communauté scientifique, à l’origine de pratiques et d’analyses multiples issues de disciplines variées comme l’histoire de l’art, la littérature, la sociologie, l’écologie, l’anthropologie et l’architecture. Alors que les deux grands modèles du jardin à la française et du jardin anglais constituent les sources inépuisables de la réflexion sur ce sujet, le jardin allemand, quant à lui, continue d’être très peu connu en France. L’objectif de cet ouvrage vise à faire ressortir ses caractéristiques propres, à proposer une réflexion sur le thème du jardin dans la perspective germanique avec un accent mis à la fois sur l’histoire politique des jardins allemands de la fin du XVIIIe au XXIe siècle, leur place dans la vie quotidienne, et leur importance dans les formes d’expression de la culture germanophone, du jardin goethéen à la littérature contemporaine, du manuel de jardinage au feuilleton télévisé.

Hildegard Haberl, germaniste, est maître de conférences à l'Université de Caen Basse-Normandie (EA 4254 ERLIS).
Anne-Marie Pailhès,
germaniste, est maître de conférences à l’Université Paris Nanterre (EA 4223 CEREG).

Compte rendu de l'ouvrage :

Asnières à Censier, n° 7, p. 22 





Mis à jour le 05 mai 2017