Christina DUMETZ

Doctorante


Agrégée d'allemand

Domaine de spécialité : Civilisation

Contact : christina.dumetz (at) gmail.com

Thèse

Titre : « Qu'est-ce que la "Heimat" à l'ère de la mondialisation? - Réponses d'Allemands à l'étranger. »


Direction : Sylvie Le Grand-Ticchi
Début : 2020
Résumé :
Depuis la fin du XXe siècle, avec l'ère de la mondialisation et l'augmentation des migrations - surtout depuis la vague de réfugiés syriens en Allemagne en 2015 - la nécessité de définir plus précisément le terme allemand de « Heimat » en termes de contenu est devenue plus urgente (ZÖLLER, Renate : Was ist eigentlich Heimat ? Annäherung an ein Gefühl. Berlin 2015, Ch. Links Verlag) À l'origine lieu de naissance et lieu associé à toutes les expériences qui forgent une personnalité, ce « foyer » n'existe souvent plus sous cette forme, pour beaucoup de gens, tandis que le pays d'immigration ou d'émigration devient plutôt la « nouvelle (petite) patrie ». Ce qu'on traduit par « petite patrie » en français a pu devenir aussi une référence intellectuelle (« geistige Heimat »), associée à d'autres aspects répondant au besoin humain fondamental d'appartenance et d'identité. Divers mouvements politiques et culturels de l'histoire de l'Allemagne (Romantisme, Industrialisation, République de Weimar, période nazie) se sont appropriés le terme et ont influé sur ses significations secondaires (WEISSBERG, Gabriel : La petite maison dans la patrie. Paris, 2018, L'Harmattan). Aujourd'hui, à travers les mouvements de retour à la terre, à l'ère des interdépendances technologiques mondiales et de la primauté de la concurrence économique - avec toutes les pollutions de l'environnement qui en découlent -, ce terme « Heimat » connaît une réévaluation, voire une revalorisation. Cependant, la mondialisation de la fin du XXe siècle conduit également à des sentiments de perte et donc, en réaction, à des conceptions excluantes de la « Heimat ». On le voit, le terme « Heimat » a de nombreuses connotations en allemand et est donc difficile à traduire dans d'autres langues. Par ailleurs, pour toutes les raisons énumérées ci-dessus, il est aujourd'hui très difficile de trouver une définition largement valable de ce mot allemand de « Heimat » (SCHÜLE, Christian : Heimat - Ein Phantomschmerz. München 2017, Droemer), d'autant que la patrie allemande en tant que facteur d'identification est devenue plutôt tabou pour les générations d'après-guerre jusqu'aux quinquagénaires actuels. Ceux-ci affichent une certaine réserve, voire de la honte, vis-à-vis de leur nationalité allemande. On s'interrogera donc sur les facteurs qui conduisent aujourd'hui, le cas échéant, à un maniement plus apaisé du concept de « Heimat ».

Activités de recherche et d'enseignement

  • Activités de recherche

Heimat, Migration, Globalisierung
Biographie-Arbeit
Autobiographie
  • Activités d'enseignement

2019 – 2020 : Enseignement des classes préparatoires économiques, Sarcelles.
2016 - 2020 : Enseignement au Lycée de la Tourelle, Sarcelles.
2013 - 2016 : Enseignement de langue allemande à Manama / Bahreïn, en lien avec l’Institut Goethe d’Abu-Dhabi.
2011 -2012 : Enseignement au lycée Jules Ferry de Coulommiers.
2010-2011 : Enseignement au collège Christine de Pisan à Perthes-en-Gâtinais.
2010 : Enseignement au collège Léonard de Vinci à Fontainebleau.
2007 – 2009 : Enseignement de l’histoire au lycée Rudolf Steiner, à Vienne / Autriche.
2006 – 2008 : Enseignement du français au collège Friedrich – Eymann, à Vienne / Autriche.
2005 - 2009 : Enseignement de l’anglais, de l’allemand, du français et de l’histoire à la Rudolf Steiner - Schule à Mauer / Vienne / Autriche.
2004 – 2005 : Enseignement de l’histoire en allemand et de la littérature allemande - préparation de l’OIB et du DSD dans les Sections Internationales du Collège et du Lycée d’Etat de Sèvres.
2002 – 2003 : Enseignement du français (FLE), de l’histoire et de l’histoire en français au lycée Werner – Heisenberg - Gymnasium, Leverkusen / Allemagne
 

Parcours universitaire

2012 - 2013 : Préparation au concours de l’agrégation d’allemand, à l’université Paris IV-Sorbonne.
2005 – 2009 : Formation pédagogique – certification de professeur du Goetheaneum de Dornach / Suisse (30.08.2009) - au Zentrum für Kultur und Pädagogik de Vienne / Autriche. Mémoire : « Les cours d’histoire du cycle secondaire dans les écoles Steiner sous l’aspect du développement psychique de l’élève. »
2002 – 2004 : Professeur au Séminaire d’Études pour Maîtres de formation secondaire de Leverkusen / Allemagne: « 2e Examen d’Etat » en tant que « professeur certifié » (03.07.2004). Mémoire : « L’image de Jeanne d’Arc dans l’histoire - didactisation pour la 11e classe de bi-langue en histoire ».
2001 - 2002 : Etudes de FLE à l’université du Maine, Le Mans
1999 – 2001 : Etudes de lettres françaises et d’histoire à l’université Humboldt – Universität zu Berlin : « 1er Examen d’Etat » (07.06.2001). Mémoire : « L’authenticité métaphorique dans L’âge d’homme de Michel Leiris. »
1991 – 1999 : Etudes de lettres françaises, d’histoire et de philosophie à l’université Freie Universität, Berlin.
1990 - 1991 : Etudes de lettres à l’Université Bordeaux III, Talence, d’histoire à l’Institut des Etudes Politiques (I.E.P.), Bordeaux
1988 – 1991 : Etudes d’histoire, des lettres françaises et de philosophie à l’université Albert-Ludwigs-Universität, Fribourg-en-Brisgau / Allemagne.

Mis à jour le 11 janvier 2022